L'Apithérapie




    

Très longtemps associé simplement au traitement de certaines maladies par le venin d'abeille, le champ de définition de l'Apithérapie a grandi sous l'influence et l'impulsion des chercheurs scientifiques, dont les travaux ont démontré l'intérêt des produits de la ruche pour l'homme.

Aujourd'hui, le miel, la propolis, la gelée royale, le pollen, la cire et le venin, sont ainsi reconnus pour leurs bienfaits. Capables d'agir en synergie totale les uns avec les autres, on remarque que bien souvent leur efficacité maximale s'observe quand ils sont utilisés ensemble.


L'apithérapie se retrouve dans beaucoup de cultures différentes :
  • Dans l'antiquité : Grecs, Romains, Egyptiens, Mayas... le miel est certainement le produit dont on retrouve le plus souvent l'utilisation à cette époque, mais la Propolis a elle aussi marqué son temps, en particulier pour les rites d'embaumement Egyptiens ou pour la cicatrisation des soldats.
  • En Asie : préconisée depuis toujours par la médecine traditionnelle chinoise et japonaise.
  • En Europe : de plus en plus recherchée pour remplacer (avec succès!) les médicaments d'origine chimique
  • Aux États-Unis : ...Et l'Amérique au sens large du terme, dont chercheurs et producteurs allient leurs connaissances pour faire valoir les propriétés des produits de la Ruche.

 

On peut constater leur utilisation, en majorité, sur 3 sphères :

  • Le soin de la bouche et de la gorge ;
  • L'ensemble de la sphère interne (digestion, circulation, appareil cardio-vasculaire...) ;
  • Les soins et l'hygiène de la peau.


Le miel, renommée pour ses qualités nutritives et souvent porteur d'une partie des atouts de la plante dont il est issu.

  
La gelée royale, qualifiée par beaucoup de "caviar de la ruche", se consomme très souvent sous sa forme pure.
Le pollen apporte à ses consommateurs protéines et vitamines.          
  
La propolis quant à elle possède de nombreux rôles : vous retrouverez dans les pages dédiées un peu plus d'informations sur ses utilisations.

Dans les années à venir, grâce au travail des chercheurs, on devrait pouvoir classifier l'Apithérapie comme une thérapie à part entière, au même titre que l'homéopathie ou la phytothérapie.

En savoir plus sur la Propolis